Le Grand Format du VAC: Brahim Ouaza

10 mai 2017 - 19:54

GRAND FORMAT, Brahim Ouaza.

 

1) Salut Brahim. Dis-nous comment as-tu connu le club du VAC ?  

J'ai connu le VAC par l'intermédiaire de Paulo Da Motta. En effet nous étions dans la même entreprise et on est venu à parler du sport et il m'a parlé du Vac. et je suis venu voir et ça dure.

 

2) Donne-nous ton parcours footballistique depuis tes débuts?

Le foot je l'ai pratiqué étant jeune : en - de 15ans et - de 17 ans au club de St-Affrique dans l'Aveyron. Puis j'ai arrêté pour me consacrer à fond à l'athlétisme

 

3) Quel est ton club de foot préféré? Et pourquoi ?

 

Je ne suis pas un fervent supporter d'un club mais j'aime le beau jeu. Mais j'ai quand même un faible pour le REAL DE MADRID : c'est un club qui aime jouer et qui ne ferme jamais le jeu.

 

4) Quel est ton joueur préféré? Et pourquoi ?

C'est difficile d'en choisir un mais tant pis je ne vais peut être pas être original : c'est zizou( Zinedine Zidane) car c'est un joueur qui à lui seul fait peur à l'équipe adverse. De plus, quand encore aujourd'hui on voit le travail qu'il réalise en tant que coach on ne peut être qu'admiratif

 

5) Le football, ça représente quoi pour toi ?

Le football permet de s'évader le temps d'un instant, mais aussi de faire des rencontre : en effet, étant néo-ariégeois, cela m'a permet de connaitre un bon nombre de personne.

 

6) Quel est ton ressenti au sein du VAC ? (vestiaire, entraînement, dirigeants, évolution du club...)

Au sein du VAC, j'ai trouvé ce que je recherchais un sein d'un club : simplicité, amitié et le sérieux dans le travail. Je tiens à féliciter tous les bénévoles pour leur travail : en effet c'est grâce à eux que nous pouvons jouer au foot.

 

7) Julien Mainardi te fait confiance au poste de défenseur latéral. Que penses-tu de cette décision?

A la base, j'aime le jeu offensif mais j'arrive à m'adapter à toutes les situations. Je comprends tout à fait la décision du coach car il doit en permanence composé avec les joueurs dont ils disposent le week-end. Au final c'est un poste qui me correspond car j'aime courir et ça me permet de prendre le couloir et me projeter vers l'avant.

 

 

8) Raconte-nous une anecdote amusante que tu as vécue avec tes coéquipiers du VAC.

Je n'ai pas une anecdote en particulier, mais c'est un réel plaisir à jouer tous les week-end avec cette équipe : le faite de se retrouver et de se chambrer même parfois pendant le match, c'est unique.

 

9) A de nombreuses reprises, tu as endossé le déguisement du clown du VAC ou porté la mascotte (le plus gros gaffeur de la rencontre) ? Quel est ton ressenti quand tu sors du vestiaire avec ce déguisement ou mascotte ?

Là tu abuses JB, ça ne me fait rien de le porté quand je le mérite mais des fois c'est l'ensemble de toutes l'équipe qui doit l'endosser. De plus c'est dommage qu'on ne le voit plus ces derniers temps…

 

10) La question classique du "Grand Format" : tu dois choisir ton surnom entre "le marathonien du VAC" ou "El clown du VAC " tu choisis lequel ? Et pourquoi?

J'avais arrêté le foot pour me consacrer à l'athlétisme car il y'avait un bon état d'esprit et contrairement à ce que l'on pense, l'athlétisme et un sport collectif. Donc je choisi bien sûr le surnom " le marathonien du Vac".

Commentaires

  • Olivier LAURENCE
    16 octobre

    Olivier LAURENCE

    Dirigeant

    37 ans